Samedi 22  17h30

Carte blanche à Arthur Goisset

#1

 

Là où tu trouvais refuge

 

de Guillaume Legrand
France - 2016 - Fiction - 25'00

Didier veut être un bon père avec sa fille Lydie qui a quitté la maison un an plus tôt pour se réfugier dans une secte. Lorsqu'il la retrouve, Didier n'hésite pas, il l'enlève et la ramène de force dans le foyer familial. Mais Lydie ne veut pas être sauvée. Didier peut-il la forcer à être heureuse ?

 

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3

#2

 

Du blanc à l'âme

de Aude Thuries

France - 2016 - Fiction - 25'00

 

 

Eviter qu’il y ait des blancs dans une conversation, c’est tout un art. En créer, en revanche, c’est un métier, plus exactement celui du Blanc : un monsieur tout de blanc vêtu qui s’immisce dans les conversations aux moments opportuns – ou plutôt, inopportuns – pour gêner la discussion. Mais voilà : ce fonctionnaire du silence ne supporte plus sa fonction. Du jour au lendemain, il décide de tout arrêter, laissant la ville se noyer dans des flots de paroles ininterrompues. Le blues du Blanc entraîne un désordre auquel il faudra remédier en couleurs…

#3

 

Troisième tour

 

de Arthur Goisset & Bastien Daret

France - 2016 - Pilote série -  28'00

 

Jérémy Lepetit, ministre du Logement, avait tout pour devenir un grand de la politique hexagonale. Brillant, précoce, ambitieux, il aurait du finir à Matignon. Malheureusement, sa carrière s'est brutalement achevée après une sale affaire de détournement d'indemnités parlementaires et d'implants capillaires.

Ecrit par Julien Anscutter et réalisé par Bastien Daret et Arthur Goisset, le pilote de Troisième tour est le plus convaincant de cette nouvelle promotion. Il se risque sur un terrain périlleux, la politique, et trouve un bel équilibre entre comédie et drame. Son introduction, un peu forcée, laisse rapidement place à une touchante chronique, qui touche juste sur deux points : d'abord en se moquant de la politique locale – un terrain plus redoutable encore que l'Assemblée Nationale, où personne ne voit plus loin que devant sa porte – et ensuite, et surtout, en imaginant un héros original et attachant.